Les influenceurs et la loi : comment exercer sa passion tout en restant dans les règles

les influenceurs au quotidien

Coucou mes petits chats ! J’espère que vous passez un bon weekend. Bon, aujourd’hui, c’est un article plutôt sérieux. Très sérieux même car on va parler loi et régulations. Ouh la la, avouez je vous fais peur et vous n’avez qu’une envie c’est de passer votre chemin. Et bien pourtant, je vous conseille sincèrement de lire ce qui va suivre. Vous avez sûrement entendu parler du nouveau phénomène online des « influenceurs » : ces personnes, comme moi par exemple (même si j’ai mis du temps à m’assumer comme telle), qui construisent petit à petit, à raison de beaucoup de régularité et de passion des communautés plus ou moins grandes en ligne où ils parlent de leur mode de vie, de leurs habitudes, etc. qui peuvent influencer d’une certaine manière le comportement de leurs « abonnés » et lecteurs. Aujourd’hui, presque tout le monde peut s’appeler « influenceur », que ce soit sur Instagram, sur Snapchat, sur des blogs, sur Facebook, sur Youtube, ou encore Twitter (et j’en passe type Périscope car je suis déjà trop vieille et has been pour ça… haha). Je sais même que beaucoup d’entre vous, mes chers lecteurs et lectrices, le sont. Et vous savez aussi qu’en tant qu’ « influenceur », qu’on ait 1000 ou 1M d’abonnés / lecteurs (le sujet de cet article n’étant pas de savoir qui est un influenceur légitime ou pas – ceci pourra d’ailleurs faire l’objet d’une interrogation dans un prochain article) on a tendance à attirer les marques. Les marques ont effectivement bien compris l’importance du Marketing d’influence, car une personne à qui des milliers d’abonnés font confiance aura beaucoup plus d’impact dans une campagne de communication qu’une simple pub. Par exemple sur mon Instagram et mon Blog, je ne vous parle que de choses que j’ai vraiment aimées, des petits « coup de coeur » de la vie de tous les jours : des produits de beauté qui m’ont particulièrement plu, une marque de fringues dont je trouve le rapport qualité/prix particulièrement bon, une superbe adresse… etc. Les marques ont donc compris qu’il était une superbe idée de collaborer avec les influenceurs pour être présentes sur les réseaux sociaux au sein de ces communautés engagées, afin de se donner de la visibilité et d’augmenter l’impact de leurs stratégies de communication. Il n’est donc pas rare en tant qu’influenceur de recevoir des cadeaux de la part des marques, pour tester des produits et ensuite de pouvoir en parler à notre communauté si ceux-ci nous ont plu, et parfois même d’être rémunérés pour des posts si l’influenceur a une communauté plus importante et qu’il a fait de sa passion de l’échange sur les réseaux sociaux tout ou partie de son métier. Mais et la loi dans tout ça ? Connaît-on les règles qui encadrent toutes ces « collaborations » et « ces posts sponsorisés »? Mon impression, c’est que beaucoup d’influencers ne sont pas au courant de tout, et que pour être très honnête la loi elle-même n’est pas toujours très claire. Mais je voulais partager le résultat de mes recherches avec vous pour que vous puissiez y voir plus clair. 

Les influenceurs et la loi : comment exercer sa passion de l’échange sur les réseaux sociaux sans enfreindre les règles

La régulation pour les influenceurs : des limites peu claires et encore inconnues de tous

L’impression que j’ai c’est tout simplement que quasiment personne ne connaît la loi et les régulations qui encadrent les influenceurs. Et que pour être honnête les lois, en tout cas en France, ne sont pas ultra claires. Il n’y a qu’à voir tous les posts Instagram, les posts de blog que l’on voit passer tous les jours. Presque tout le monde enfreint en fait les règles, qui même si elles ne sont pas claires sont implicites et existent quand même. Moi-même je l’ai fait pendant des mois, avant mes recherches la semaine dernière. Je vous explique.

J’ai commencé à me poser des questions à cause d’une news que j’ai vu à propos d’une bloggueuse Suédoise que je suis et que j’adore. Bon, elle est très influente et a plus d’un million d’abonnés sur son compte Instagram et je-ne-sais-combien de visites mensuelles sur son blog, mais quand même, cela m’a mis la puce à l’oreille. Cette bloggueuse a été condamnée pour plusieurs posts qu’elle a réalisé car elle avait reçu des produits gratuitement et n’avait pas mentionné que ses posts étaient sponsorisés. 

QUOI? Mais je croyais que « sponsorisé » voulait dire « rémunéré » ? Et bien non. Apparemment, un cadeau suffit. 

Je suis sûre que là j’ai toute votre attention. 

social media influencer everyday life

Une obligation de mention pour tous les posts en collaboration avec des marques (plus ou moins claire selon les pays)

Alors oui, voilà la réalité. En tant qu’influenceur vous êtes tenus par la loi de mentionner que votre post est sponsorisé dès qu’il est réalisé en partenariat avec une marque. Cela va de soi si vous avez été rémunéré(e) pour ce post (mais bon ici je ne pense pas vous apprendre grand chose, cela paraît logique que s’il y a eu rémunération il s’agit d’un contenu sponsorisé et qu’il faille le mentionner – et selon moi cela ne devrait JAMAIS changer EN RIEN la sincérité du post – j’en parlais d’ailleurs ici si cela vous intéresse) . Mais c’est AUSSI le cas si vous avez reçu un cadeau, un produit en test, ou quoique ce soit que vous n’avez pas acheté vous-même de la part d’une marque, même sans rémunération. Qui fait ça aujourd’hui ? Très peu d’influenceurs je crois. Certes la loi française n’est pas ultra claire mais en faisant quelques recherches on doit se rendre à l’évidence et en faire le constat. Saviez-vous que vous étiez donc sûrement hors la loi?

J’ai juste été choquée quand j’ai lu tout ça noir sur blanc, et j’ai commencé à paniquer. Moi qui croyait que cela ne concernait que les posts rémunérés. Et tous mes posts en collaboration avec des box beautés, mes snaps, mes blog posts où je porte des habits que j’ai reçus en cadeaux : en fait j’aurais dû dire que c’était sponsorisé ? Bah oui. Apparemment. Et à partir de maintenant je le ferais, car c’est la loi. C’est la loi en Suède (merci à la bloggueuse du journal de m’avoir mis la puce à l’oreille et désolée pour ses amendes – courage babe! – j’ai trouvé un document PDF officiel indiquant clairement tout ce que je viens de vous dire en Suédois) et, désolée pour vous mes chatons, mais j’ai bien l’impression que c’est aussi la loi en France. L’info claire, nette et précise a été difficile à trouver mais voici quelques sources sur lesquelles on peut s’appuyer.

  • Un article du blog Economie Numérique, sur les influenceurs et la publicité déguisée sur les médias sociaux. Il y est énoncé clairement que : « Très souvent certaines marques offrent régulièrement et généreusement des produits ou des services à tester aux influenceurs. Cela leur crée de la publicité en améliorant leur stratégie social média ainsi que leur e-réputation. Pour l’influenceur, cela lui apporte un contenu qualitatif et intéressant. Cependant ce type de publicité, lorsqu’il n’est pas clairement notifié peut poser différentes interrogations juridiques. En effet souvent perçus comme de la publicité déguisée, cette pratique ne semble pas totalement être en accord avec les obligations légales actuelles. »
  • Un article du magasine Le Temps (Suisse- mais francophone donc ça me laisse penser que c’est sûrement pareil en France), avec un titre « la publicité déguisée sur Instagram dérange ». Il y est dit : « L’enjeu pour les défenseurs des acheteurs? Instaurer une communication transparente. Avant de publier une photo, les influenceurs devront préciser si le produit leur a été offert, s’ils ont été payés pour le promouvoir ou s’ils entretiennent des rapports particuliers avec la marque. A la place des très vagues hashtags #sp («sponsorisé»), #thanks et #partner, la FTC préconise une phrase sans équivoque: «La marque X m’a donné ce produit pour que je puisse l’essayer.» »

Et je vous passe d’autres sources. En tout cas mon impression est quand même que pour ce qui est de la France, nous somme encore bien loin des procès car la loi n’est elle-même pas claire. En une demi journée complète de recherches sur le net, je n’ai d’ailleurs trouvé aucun site officiel (type legifrance.gouv.fr ou gouvernement.fr) qui en parlait. Mais bon, la loi va sûrement se clarifier très vite. Comme en Suède où là il n’y a pas de doute. Cadeau = post sponsorisé. On ne tourne pas autour du pot. Pas de bol pour moi, hihi.

Et comme cela semble quand même être le cas en France je voulais vous mettre, à vous aussi, la puce à l’oreille. Après tout si vous faites quelques recherches, vous le trouverez écrit noir sur blanc venant de sources diverses.

les influenceurs et la loi

Comment être sûr(e) que l’on respecte la loi en tant qu’influenceur

Ce n’est pas compliqué. Comme je le disais tout contenu que vous postez en partenariat avec une marque, que ce soit une « collaboration » (souvent cela veut dire que vous avez reçu un cadeau mais pas d’argent) ou un post « sponsorisé » (bon ici c’est clair, pas besoin d’expliquer), est semblerait-il un contenu publicitaire ou sponsorisé. Donc il suffit d’ajouter sur votre post, de manière bien visible (au début étant le mieux – car si vous le cachez tout en bas on pourra vous reprocher que ce n’était pas assez visible et donc de la publicité cachée) que votre post est sponsorisé. 

Oui, je sais, c’est moche. Comment ne pas ressembler à un influenceur 100% sponsorisé sur pattes avec tout ça, et comment garder la crédibilité des nos abonnés et lecteurs qui verront des « pubs » à tout va? Moi-même je me le demande. Car sincèrement, je trouve ça nul quand on fait juste ce que l’on aime, que l’on partage ses bons plans et qu’on ne rentre pas 1 centime avec son blog. Pour moi, la pub, c’était rémunéré. Et bien non, pas dans le monde des influenceurs. Un cadeau reste de la pub.

Donc pour ma part, même si je ne suis pas très contente de tout cela, je vais ajouter un hashtag #ad (« publicité ») en début de chaque post sur Instagram (même quand il s’agira uniquement d’une collaboration non rémunérée soit jusqu’à présent dans 99% des cas!). Idem pour mon blog, je rajouterais dans les crédits que l’article est « en partanariat » ou « sponsorisé » par telle ou telle marque. J’ajouterais ce hashtag #ad dans mes snaps et mes stories, dans mes Tweets et mes posts Facebook. Comme ça je sais que je suis dans les règles. Qui pour ma part sont très claires et très strictes dans mon pays de résidence. Si après cet article, la lecture des sources citées et quelques unes de vos propres recherches, vous décidez d’en faire de même pour être certain(e)s d’être vous aussi dans les règles, vous pouvez trouver votre propre formulation. Un petit conseil, évitez juste de tourner autour du pot. En Suède, par exemple, « collaboration » ne suffit pas. Il faut utiliser des mots (que personnellement je trouve un peu forts quand on n’a pas gagné d’argent – mais bon BREFFF) comme « publicité » ou « sponsorisé ».

social media influencers and regulation

Et la crédibilité dans tout ça ?

Votre confiance m’est ce qu’il y a de plus cher. J’ai toujours prôné la plus grande transparence sur mon blog et mes réseaux sociaux car je vous parle toujours avec mon coeur et je ne mens jamais lorsque je vous donne un avis sur tel ou tel produit. Je vous en avais déjà parlé ici, rien ne pourra m’acheter et me faire dire des choses dans le cadre d’une promo (sous prétexte d’un chèque pour un post sponsorisé – qui soyons honnêtes sont très rares dans mon cas et commencent à peine car jusqu’à il y a encore quelques semaines je n’avais pas fait 1 seul centime avec mon blog). Pour chaque post sponsorisé qui se met en place (depuis très récemment), j’ai même un contrat qui dit que si je n’aime finalement pas le produit le partenariat s’annule. Et quand il s’agit d’un produit que je reçois gratuitement cela va de soi : je vous en parle UNIQUEMENT si j’ai vraiment aimé le produit, sinon je fais un retour à la marque en lui disant que je suis désolée mais que je n’ai pas aimé telle et telle chose sur le produit (en espérant que mon feedback lui soit aussi utile qu’un post, pour s’améliorer pour la suite).

Donc comment rester crédible maintenant qu’il y aura des hashtags #ad à tout va? Bien j’ai envie de vous dire, j’espère que la plupart d’entre vous auront lu cet article et auront pris conscience que c’est tout simplement la loi. Et que si je veux continuer à faire ce que j’aime, c’est à dire vous partager mes bons plans lifestyle, beauté, mode etc. de tous les jours, et bien je suis obligée de respecter les règles quand il s’agit de produits dont l’inspiration m’est venue d’une collaboration avec une marque. Et j’espère aussi que cet article aidera tout les inflenceurs qui me suivent ou qui tomberont sur cet article depuis Google à en faire de même, car ces règles semblent tout de même bel et bien exister, et respecter les règles ne devraient pas faire de nous des personnes moins crédibles pour autant. De toute façon, sincèrement, quand vous voyez un post du type : « J’adore ma nouvelle montre @danielwellington, tellement canon ! Recevez -15% avec le code blablabla » vous savez bien qu’il s’agit d’une collaboration? Ce n’est plus un secret depuis longtemps, que les influenceurs reçoivent des cadeaux de la part des marques pour rester inspirés et pour en repartager la crème de la crème avec leurs abonnés. Et bien maintenant, n’hésitez pasà ajouter le petit hashtag à chaque fois ou toute autre formulation de votre choix, afin d’être sûr(e)s dans les règles jusqu’au bout. Ce n’est qu’un petit pas à franchir et cela ne change rien (ou en tout cas cela ne devrait rien changer) car tout le monde sait déjà dès que vous citez une marque avec un « @ » ou via un lien sur votre blog que dans la plupart des cas il s’agit d’une collaboration entre vous et la marque.

J’espère donc que si nous sommes de plus en plus à le faire en France, ceci sera bien perçu dans les esprits et plutôt vu comme un geste « transparent » plutôt que dans le mauvais sens. J’espère aussi que les règles vont se clarifier car comment nous demander d’être en accord avec la loi si la loi elle-même n’est pas claire? Et j’espère que, pour moi qui vis en Suède où la loi est claire comme de l’eau de roche, que vous continuerez à me faire confiance, comme moi je vous fais confiance aujourd’hui en vous partageant tout cela.

Voilà mes chats ! Je vous l’avais dit, c’était un article sérieux ! Ouh la la. J’espère que je ne vous ai pas trop fait peur. Je suis sûre que certain(e)s d’entre vous doivent être plutôt en flippe car on est beaucoup à ne pas le faire, hein? Je me demande d’ailleurs s’il faut que je rajoute une mention sur TOUS MES ANCIENS POSTS (j’en ai plus de 1000 sur Instagram et près de 300 sur le blog – bon pas tous en partenariat mais quand même, même si c’est 30% de tout cela je ne suis pas au bout). Vous en pensez quoi? Des juristes parmis vous qui peuvent nous éclairer sur la loi Française?

influenceur instagram bloggueuse facebook réseaux sociaux

*Alors, mes chers influenceurs, vous êtes prêts à respecter les règles? *

 

 

You may also like

67 commentaires

  1. Merci pour ces éclaircissements, je suis également étonnée qu’une telle loi existe bien que d’un côté ça puisse sembler légitime. Quand bien même la transparence ne plairait pas à tout le monde, c’est le meilleur moyen d’avoir bonne conscience et de continuer une activité en toute sincérité, dans ton cas je ne pense pas que tu aies à t’inquiéter car tu es déjà transparente sans avoir besoin de mention en bas de page 😉 Gros bisous !

    1. Je trouve que tu as raison, la transparence même poussée à l’extrême (car je trouve que c’est un peu le cas quand même de parler de « pub » quand on parle d’un RAL que l’on a reçu dans une box… mais bon) ne peut jamais qu’être bénéfique.
      Je t’embrasse et merci pour ton avis ma jolie <3

  2. Merci pour cet article ! J’étais aussi persuadée qu’il fallait mettre « sponsorisé » quand on était payé… Et oui c’est assez dommage de le mentionner quand ce n’est pas le cas. Les gens ont déjà du mal à faire confiance en règle général :/

    1. Oui, c’est un peu « fort » comme terme lorsqu’on a juste reçu un paquet de thé et qu’on partage son bon goût à nos abonnés. Mais bon que veux-tu… c’est les règles et je préfère les respecter. Surtout qu’en Suède y’a pas de doute, les lois sont très claires.
      Mais je pense que si tu es transparente avec ta communauté, cela ne pourra QUE renforcer la confiance entre vous. La transparence et l’honnêteté n’ont jamais fait de mal à personne…
      Pleins de bisous <3

  3. Et bien tu vois, j’ai carrement appris quelque chose ! Je ne savais pas du tout qu’il fallait mentionner #collaboration (ou tous autres termes équivalents) simplement quand on recevait le produit en cadeau.. Je ferai donc attention à tout ça
    Merci pour ces informations !

    Sophie
    http://www.sophiesmoods.com

    1. Je suis contente que cela t’ai servi ma belle ! Surtout toi avec la belle qualité de ton compte et de ton blog, autant rester dans les règles <3
      Vérifie que #collaboration est bien suffisant en France... mais les règles ont l'air peu claires donc je pense que c'est déjà bien pour l'instant.
      En Suède ce n'est pas assez. Il faut parler de "pub". Un peu fort comme mot je trouve mais bon...
      Je t'embrasse !

  4. Personnellement quand je reçois un produit pour en parler sur mon blog, même si je ne suis pas payée pour je le précise toujours dans mon article. Que ce soit dans une phrase au début à la fin ou carrément dans le corps du texte.

    Et ça n’a jamais touché ma crédibilité, puisque j’ai toujours pointé ce qui me plaisait et ne me plaisait pas.

    Passe une bonne journée

    1. Et tu as bien raison de le faire ma belle… pour ma part lorsqu’il s’agissait de collaborations (cadeau) je n’avais rien à cacher car j’avais toujours un code promo à partager donc c’était plutôt clair que j’avais été en contact avec la marque à un moment ou à un autre. Et je mettais toujours « j’ai reçu ce produit de la part de… » ou « merci à X pour ce joli Tshirt » etc… mais ce que je ne savais pas c’est que ceci n’est pas suffisant. Il faut que la mention soit clairement avant le post, ou en fin de post (pour un blog par exemple). Et vraiment, des mots comme « ad » ou « sponsored » je pensais que ce n’était que dans le cas d’une rémunération… mais non.
      Maintenant je le saurais et je voulais vraiment vous le partager ! Des bisous <3

  5. J’ai trouvé ça vraiment passionnant!!! je ne comprend pas du tout pourquoi on a besoin de faire ça…mais c’est important qu’on comprenne les règles et qu’on les respecte. On doit jouer le jeu malheureusement…je n’ai jamais pensé à le faire…et je vois que c’est grave…je vais devoir vraiment attention

    merci mon chat pour tes recherches et ton engagement

    1. Merci ma puce <3 Après comme je te disais lorsqu'on reste des "petits comptes" ou "petites bloggueuses" - j'entends par là qu'on n'a pas encore 1 million d'abonnés ou de lecteurs sur notre blog - je ne pense pas qu'on soit en ligne de mire des autorités. Surtout en France ou des grandes bloggueuses elles-mêmes ne le respectent pas. Mais bon, autant le faire dès maintenant pour qu'on n'ait rien à nous reprocher dans le futur, si un jour (je croise les doigts pour nous) on était amenées à devenir de grandes bloggueuses.
      Puis ici en Suède (et au Danemark) ça ne rigole pas ! Même les comptes avec 1000 abonnées ajoutent le hastag #sponsored à tout va.
      Pleins de bisous <3

  6. Wow. Alors tu vois je me demandais pourquoi sur certains post des Influenceurs debilostvrealité on voyait le #sponsorise. Maintenant je comprends mieux.
    Je vais faire de même.
    Merci pour cet article, vraiment.
    Bisettes.

    1. Je suis contente qu’il ait pu t’être utile ma jolie. Merci pour ton petit message et pour ton partage sur Insta, je t’embrasse fort <3 (ps : j'ai vu ton petit hashtag sur ton dernier post, hihi !)

  7. Merci pour ton article qui est super clair 🙂 Je ne savais pas que ça devait être si précis.. alors merci pour l’info ! Je ferais attention même si pour le moment, mon blog est encore « petit » ^^

    1. Merci pour ton petit mot ma belle <3 Je suis contente que cet article ait pu te servir.
      Peu importe la taille de l'audience, mieux vaut faire les choses dans les règles afin de ne rien avoir à se reprocher 🙂
      Bon blogging ! 🙂
      Bisous

  8. Très intéressant tout ça, Merci Pour cet éclairage ! J’ai juste une question : quant tu expliques que tu as ton contrat qui stipule que le partenariat est annulé Si le produit ne te plait pas, c’est un contrat que tu as rédigé toi même Et que tu fournis aux marques qui te propose un contrat sponsorisé c’est ça ? Ou est-ce que tu le fournis aussi aux marques qui t’envoient simplement des produits sans autre rémunération 🙂 ? Je me pose la question car j’ai vu plusieurs grandes influenceuses évoquer parfois des contrats, hors moi à mon niveau je n’en ai pas créé et je me demande si je ne devrais pas le faire Pour me « protéger » Mais je pense que ça en vaut la peine peut être seulement pour les articles sponsorisés et Non Pas Pour un envoie de produits ? Merci

    1. Coucou ma jolie copine Plume ! Ohhhh cela fait plaisir de te voir par ici aussi 🙂 Même si je suis sûre que ce n’est pas la première fois mais que juste tu ne laisses pas tjs un p’tit mot ! Et c’est normal !

      Alors… oui quand je parle de ce contrat je parle des contrats payés. J’en n’ai pas eu encore beaucoup comme je viens tout juste de créer mon statut (il y a environ 2 mois) donc c’est tout nouveau.

      Par rapport à ta question sur les collabs : en fait dans le cadre d’une collaboration non payée c’est à dire un cadeau, en général il n’y a aucun contrat, juste un email entre toi et la marque. Et aucune obligation non plus en fait. C’est basé sur la confiance mutuelle. Donc techniquement quand tu dis « te protéger » j’imagine que tu parles par exemple dans le cas où le produit ne te plaît pas du tout ? Dans ce cas, tu peux simplement le dire à la marque (« désolée le produit ne me plaît pas pour telles et telles raisons donc je ne pourrais honorer le post dont nous avons discuté ») et ils ne peuvent pas te forcer à poster. Donc tu n’as pas à t’inquiéter là-dessus. Puis en général cela n’arrive pas. Tu sais à l’avance si le produit va te plaire ou non… sauf si vraiment il ne correspond pas du tout à la description du site par exemple mais dans ce cas c’est de la pub mensongère de la part de la marque et bien sûr que tu n’as pas à promouvoir une marque en carton (hihi).

      Dans le cas d’un post sponsorisé par contre il y a un peu plus d’engagement… vu que tu dois envoyer un devis / une facture, y’a quand même un accord. Et ici pour me « protéger » je précise juste que si le produit ne me plaît pas (mais ici c’est comme plus haut cela n’arrive presque jamais sauf entreprise mensongère ou grosse erreur de ma part) et bien le contrat est annulé. Cela veut dire, pas de post, et bien sûr aucun paiement de leur part. Mais cela ne m’est jamais arrivé. Mais je veux juste éviter que cela m’arrive justement et il est hors de question de me retrouver dans une situation où je dois promouvoir un mauvais produit sous pression contractuelle !

      Voilà, tu sais tout petit chat !

      Pleins de bisous

      1. Coucou ma belle Merci pour ta réponse
        Ahah Oui je viens très souvent Mais c’est vrai que je laisse vachement un petit mot je n’ai pas encore le réflexe de laisser des commentaires sur les blogs, à l’inverse d’Insta Ou Facebook

        En tout cas Merci pour ces précisions, j’y vois plus clair

        Gros bisous

  9. Décidément ma Aurélie, tu es une blogueuse d’enfer. Ton article est tellement clair, tellement utile, et tellement intéressant. Je m’étais aussi un peu renseignée sur tout ça mais tes infos sont vraiment très intéressantes et plus facile à comprendre que sur certains sites web.

    Merci en tout cas d’avoir pris le temps de nous expliquer tout cela.

    Gros bisous à toi.

    Manon,
    http://www.chouquettes-mascara.com

    1. Moh tu es un amour <3 Cela me fait plaisir qu'il ait pu te servir.
      Je ne l'ai pas rédigé pour rien ! C'est d'ailleurs mon article le plus lu depuis la création du blog. Tant mieux car c'est important que nous sachions ces choses...
      Je t'embrasse ma douce <3

  10. Personnellement je mentionnais déjà sur mon blog quand un article m’avait été offert. Soit en précisant que l’article a été écrit en partenariat avec la dite-marque, soit en insérant un petit * à côté des articles qui m’ont été offert (je donne cette signification dans ma page à propos).
    Mais pour ce qui est des réseaux sociaux, je ne le fais JAMAIS ! En fait, je n’y pense même pas. Pas pour cacher quoique ce soit, mais simplement parce que je n’avais jamais pensé à le faire…
    Je vais donc y remédier à l’avenir. Mais c’est vrai qu’en France la loi n’est pas très clair. Ca ne saurait tarder…

    Merci pour ton article <3
    Gros bisous
    Pauline – http://confidencesduneblonde.com

    1. Haha et oui on ne le savait pas et pourtant… il faut 🙂 Mais oui, en France vous êtes encore un peu chill out on va dire. Ici par contre, hihi…
      Mais cela ne me dérange pas plus que ça au final. J’ai toujours été transparente de toute façon donc une toute petite couche en plus ne va pas faire de grande différence !
      Bisous ma jolie <3

  11. Perso je mentionne toujours dans mon article s’il s’agit d’une collanboration ou d’un article sponsorisé et surtout tout produit reçu en cadeau est mentionné ainsi :
    TEE-SHIRT VIA ZAFUL (par exemple)

    Je suis donc de mon côté claire et transparente avec mes lectrices, je n’ai rien à cacher. Je suis par contre parfois scandalisée par certaines influenceuses qui prennent clairement leurs lectrices pour des connes …

    Merci en tout cas pour ton article, très intéressant !

    1. Tu as bien raison, la transparence c’est tellement important ! C’est finalement en étant au plus transparente possible qu’on établit une confiance entre nous et nos lectrices et qu’on la garde. Donc vraiment, tu as tout compris.
      Merci ma belle pour ton petit mot ! Et bon blogging <3

  12. Hello ma belle 🙂

    Merci pour cet article vraiment très intéressant!
    On en apprend tous les jours!

    Je ne savais pas du tout qu’en recevant un produit on était sponsorisé, mais c’est vrai, nous devrions le notifier…

    Des bisous
    et merci encore pour cet article!
    Sarah
    http://ladyzorro.fr

  13. Salut !

    Alors moi quand c’est un post sur un produit reçu c’est explicitement dit daˋ l’article et ensuite je mets soir un logo  » Article Partenaire  » soit dans les libelles je mets  » Produit Reçu  » et  » Partenariat ». Idem sur Instagram je mets #Partenariat et #ProduitRecu donc je pense que c’est bon, je ne cache rien ^^

    La vise
    Sarah – Côté Make-up

    1. C’est parfait je pense ! En Suède cela ne serait pas assez car ils veulent qu’on parle de « pub » ah la la… la transparence poussée à l’extrême ! Mais en France c’est largement suffisant en tout cas pour le moment je pense <3 Merci pour ton expérience ma belle. C'est passionnant de voir comment chacune travaille.
      Des bisous

  14. Coucou ! Je mets déjà le #ad la plupart du temps sous mes produits offerts (par contre j’avoue que j’oublie quand par ex je partage mon article sur twitter par ex) mais sur mon blog de toute façon un macaron « article partenaire » est ajouté en fin d’article. Bref. Je savais tout ça et ça ne m’étonne pas du tout, pire, je trouve ça bien ! Qu’on le veuille ou non, même en étant pas auto-entrepreneur dès que nous acceptons d’écrire ou de poster une photo en échange du produit offert nous faisons partie d’une chaîne marketing et donc à but commercial. Un petit #ad pour moi veut juste dire qu’on a pas payé et ? alors ? La plupart du temps les abonnés le savent qu’on a reçu tel ou tel truc de la marque, le #ad vient juste clarifier l’info et la rendre accessible facilement. Ca fait réfléchir aussi les personnes qui auraient beaucoup (trop) de contenu sponso et pourraient lasser par cette sensation d’être une vitrine ambulante, je veux dire qu’au final, c’est la loi et la loi protège à la fois le consommateur mais aussi l’influenceur, je pense même qu’elle se durcira car il faut quand même se rendre compte qu’il y a un gros business derrière tout ça ! Merci pour cet article en tout cas qui parle d’un sujet effectivement encore trop peu abordé 🙂 Bisous !

    1. Coucou. Alors je tiens à te remercier pour ton commentaire car tu as tout dit ! C’est vrai que cela reste de la promotion tout cela, d’une manière ou d’une autre… et comme tu dis cela permet de faire un bilan sur l’équilibre entre nos posts en collab et le reste, justement, pour éviter de ressembler à une chaîne de promo sur pattes. Je trouve que tu as entièrement raison et merci d’avoir mis le doigt dessus.
      Je file voir ton blog du coup <3
      Bisous et belle semaine!

  15. Je viens tout juste de découvrir ton blog et me suis plongée par la même occasion dans la lecture de cet article incroyablement complet et instructif. L’envers du décor du blogging, des réseaux sociaux et internet d’une manière générale est un monde tellement complexe ! L’on ne se doute pas toujours de ce qui se cache de l’autre côté du tableau (ou de l’écran en l’occurrence !)
    Je t’embrasse et entame un véritable marathon de tout tes articles précédents ! 🙂

    1. Coucou Hazel ! Ha bah ça me fait SUPER plaisir ! J’espère que tu as trouvé ton bonheur dans ton marathon hihi. En tout cas oui c’est un monde complexe comme tu dis et je trouvais pertinent de partager mes découvertes avec le plus grand nombre… donc je suis vraiment heureuse de voir que j’ai bien fait.
      Je te souhaite une belle journée et te fais des bisous <3
      Aurélie

  16. Quel article intéressant !
    J’ai toujours tenu à mentionner quand un article était fait en collaboration mais d’apprendre que le mot « collaboration » ne suffit plus je trouve ça hallucinant,
    Parce que dans la tête de la majorité des lecteurs, sponsorisé sera synonyme de rémunéré et donc d’une baisse de crédibilité alors que l’honnêteté de l’influenceur n’est en principe pas altéré par cela :/

    Compliqué tout ça, c’est un sujet assez délicat au final..

    1. Oui, c’est un peu fort comme mots « pub » ou encore « sponsorisé » mais c’est comme ça. Mais bon… je pense que les lecteurs ne sont pas bêtes non plus, ils savaient déjà que c’étaient des collabs et si on est transparents j’espère qu’on n’en perdra pas en crédibilité.
      Mais oui, sujet très délicat effectivement. Après je trouve que cela aide à reconsidérer la part de posts en collab et le reste justement. Pour justement ne pas avoir l’air d’une collab sur pattes, hihi.
      Des bisous <3

  17. Merci beaucoup pour cet article très intéressant qui sera surement utile à beaucoup de personne !
    Je n’avais aucune idée des règles à ce sujet là c’est vrai que c’est souvent flou. Je saurai maintenant comment m’y prendre si un jour je fais une collaboration avec une marque ! 🙂

    Des bisous, Lisa

  18. Coucou,

    J’ai une petite question. Est-ce que ça concerne uniquement les influenceurs ?
    Par exemple moi qui n’en suis pas une, si je prends en photo un produit que j’ai gagné en cadeau dans le cadre d’un concours (Facebook, Insta ou autre) et que je poste la photo sur les réseaux sociaux, est-ce que je suis concernée aussi ? Et du coup est-ce que je dois aussi mettre ce #ad dans mes posts concernés ?

    Merci d’avance pour ta réponse et pour ton article très intéressant !

    1. Coucou ma jolie Cécilia. Oui, c’est uniquement si tu es en contact direct avec la marque et qu’on t’envoie un produit pour en faire un post. Si tu l’as gagné, c’est un concours et tu n’es pas en collaboration avec eux. Donc bien entendu tu n’as pas de mention à ajouter, mais juste à profiter de ton joli cadeau 🙂

      J’espère que ceci fait du sens. Je t’embrasse <3

  19. Coucou un superbe article j ai trouvé super intéressant de connaître les règles à ne pas enfreindre si on est influenceurs c est important de le savoir pour éviter les problèmes..cet article va servir à énormément de personnes je pense.. Merci à toi pour toutes ces recherches car sa demande du temps de chercher, de se renseigner sur l envers du décor du blogging, les lois qui peuvent être différentes d un pays à un autre.. Hâte de lire le prochain article.. Bonne soirée. Bisou

    1. Merci ma puce, oui je voulais vraiment partager cela avec le plus grand nombre car c’est important d’être au courant de ces choses-là. Contente que tu l’aies apprécié ma douce <3
      Des bisous, et merci pour ton soutien sans failles !

  20. Personnellement je met une astérisque devant tous les vêtements que l’on m’envoie quand je fais un article. Tu penses que ça peut suffir? C’était le grand truc à un moment. Personne ne savait ce qu’il fallait mettre alors l’astérisque est arrivée comme une sauveuse !
    Et pour les shopping on fait comment? Parce que ce sont des prêts et non pas des dons? C’est complexe tout ça !
    Et me #ad il doit toujours être en début de post?
    Ça m’effraie d’avoir une amende maintenant !

    1. Coucou ma jolie Louply ! Mm en France peut-être… comme je le disais la loi n’est pas (encore) très claire. En Suède, non, cela ne serait pas suffisant. Ils veulent vraiment qu’on parle de « pub » les saligots 😀
      Pour les shoppings, que veux-tu dire? Tu veux dire qu’on te prête une pièce et tu la renvoies après? Dans ce cas je pense que c’est pareil, cela reste de la promotion. Donc perso si je ne pouvais pas garder la pièce, je ne perdrais pas mon temps… après tout, tout ce que tu fais c’est du travail! Les shootings photos, la mise en ligne de l’article, ton talent… ne te sous-estime jamais <3
      Le #ad en Suède doit être en début de post, en France j'ai l'impression que c'est assez de le mettre à la fin dans les hashtags... mais encore une fois à vérifier.
      Puis ne t'en fais pas trop mon petit chat. Cette bloggueuse Suédoise a plus d'1 million d'abonnées et en France je sais même pas si y'a déjà eu des procès? Je ne pense pas que tu auras d'amende ou quoi que ce soit. Mais je trouvais que c'était important de vous le partager pour commencer à faire les choses dans les règles. Car après tout une certitude c'est que tout ce phénomène ne fait que grandir et c'est sûr que la loi va se clarifier de plus en plus. Donc au final autant commencer <3
      Je t'embrasse fort !

  21. En fait je suis mega choquée et j’imagine ta tête lors de la lecture… c’est un peu abusé je trouve .. (légitime lorsque rémunération) mais lorsque c est un cadeau .. je trouve pas ça très logique.. mais bon la logique des uns et des autres… hum… tu m’en as appris auj… je reste vraiment sur le c** Je ne sais pas qui est la blogueuse dont tu parles mais courage à elle :/ c’est chaud cacao :/ des bisous belle blonde

  22. Wow alors là je suis restée bouche-bée par ton article, qui d’ailleurs est très bien rédigé. Je pense comme toi concernant le terme qui veut bien dire ce qu’il veut dire ! Mais bon si c’est la loi après tout vaut mieux l’appliquer…Ou pas ? J’aimerais bien la lire cette dite loi, française. A suivre !

    Des bisous ma plume

    1. Merci ma belle, heureuse que tu l’aies trouvé clair. Oui comme tu dis affaire à suivre en France…
      Après au final tout ça me paraît logique dans une approche de transparence. Même si nous avons reçu un cadeau cela reste une forme de promotion pour la marque (avec toute notre sincérité bien sûr).
      Pleins de bisous

  23. Coucou Aurélie !

    J’étais déjà au courant qu’il est obligatoire de mentionner les produits offerts ou les partenariat avec les marques, travaillent dans le domaine du droit.

    Je trouve ça très bien que tu aies fait un article sur le sujet, pour en informer les blogueuses. Je crois que tu dois même être la 1ère personne à en parler et à informer de nos obligations.

    Merci à toi 🙂

    Bisous

    1. Ouhhh dans le droit <3 Alors du coup tu confirmes, en France aussi c'est obligatoire ? Il faut mettre vraiment "pub" ou "promo" ou est-ce que "collaboration" suffit?
      Merci de tes lumières... on avait justement besoin de quelqu'un comme toi <3 Car franchement, difficile de trouver une loi claire en France (en ligne en tout cas!).
      En tout cas oui, je trouvais que c'était un sujet super important ! Merci pour ton soutien.
      Bisous <3

      1. Coucou Aurélie !

        Je suis encore une jeune juriste, mais si d’autre juristes sont de passage ici, elles confirmeront qu’il est « logique » de mentionner qu’un produit est offert par une entreprise à une blogueuse. C’est de la publicité et c’est normal d’en informer le consommateur (=le lecteur) afin qu’il puisse décider d’acheter le produit en toute connaissance de causes.

        Pour le côté plus « règlementaire » : voir l’article L.1221-4 du Code de la consommation qui indique que sont réputées de trompeuses, les pratiques commerciales qui ont pour objet –> « 11° D’utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur ».

        Comme indiqué, je trouve ça dommage que les blogs blogging ne donnent pas plus d’informations.
        Par exemple, il serait également intéressant (je trouve) de pouvoir trouver des posts sur les obligations fiscales par exemple… Car lorsque la rémunération de la blogueuse, même s’il s’agit d’une rémunération en nature (ex. un shampooing) doit être réintroduite dans sa déclaration impôt sur le revenu.

        Mais bon, j’avoue que le droit c’est compliqué, ça peut évoluer très vite et que ça peut être compliqué pour des non juriste de rédiger de tels articles 🙂

        Bises

  24. hello ma puce !

    Wow que article complet, merci merci merci ! J’avoue que je m’étais posé la question mais étant donné que je n’ai jamais touché d’argent je pensais que je n’étais pas obligée de le mentionner. Mo blog est tout neuf, pourtant j’ai déjà beaucoup d’articles en partenariat. Je fonctionne comme toi, lorsqu’un produit ne me plait pas je n’en parle pas. Je pense que je vais faire un article tout en transparence pour expliquer ça a mes lectrices. J’ai peur de passer pour un gros panneau pub sinon. Comme mon blog est tout neuf la confiance de mes lectrices reste à construire, j’espère que toutes ces petites mentions ne remettront rien en cause. De toutes façons, je préfère être dans les clous et faire les choses correctement ! Merci encore de nous avoir éclairé sur ce sujet compliqué.

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    1. Coucou ma jolie !
      Idem pour moi… comme je disais les collabs sponsorisées sont TOUTES nouvelles pour moi et restent minimes donc pareil que toi, je ne pensais pas être concernée… et pourtant !
      En tout cas on sent la confiance dans ton blog et tes réseaux sociaux ma puce, je ne sais pas, ça transparaît. Donc je ne pense pas que tu aies à t’inquiéter là-dessus ! <3
      Je t'embrasse fort !

  25. Ton article est vraiment chouette ma puce! J’espere que ca pourra aider les influenceurs à l’avenir 🙂
    Je suis juriste & il est vrai que les lois ne sont pas toujours claires. Je ne suis pas du tout une specialiste dans le domaine car je fais du pénal mais j’avais déjà lu plusieurs articles qui traitaient de « publicité dissimulée » sur les réseaux sociaux, terme que je trouve moi aussi très fort et pas très approprié! C’est super stressant en tout cas ahah
    Merci pour tes recherches ma puce, tout plein de bisous ♡

  26. Je savais même pas!! c’est l’autre jour en lisant ton blog que j’ai connu cette loi du #ad ! du coup maintenant je le mets toujours on sait jamais xD

    1. Oui il vaut mieux… mais bon j’en ai appris davantage genre si tu mets #ad il faut aussi déclarer quelque chose en taxes. Bref, hyper régulé. Genre si tu as été payée, normal faut déclarer le montant. Mais si tu n’as pas été payée il faut déclarer le montant du cadeau comme revenu et payer des taxes dessus. Qui dit #ad dit activité promo donc dit prestation donc dit taxes…
      Au secours! MDR. Du coup je vais limiter les « collabs » aussi car ça devient cher. Bisous

  27. Encore un super article : complet, intéressant, bien écrit. Merci pour toutes ces infos qui répondent à un gros point d’interrogation que j’avais ! 🙂

    1. Merci ma belle <3 Je suis ravie que tu aies pu apprendre des choses... je t'invite aussi à lire les commentaires (surtout les derniers) sur les taxes car il en manquait une partie... J'ai appris d'autres choses depuis ! Mais je n'ai pas envie de faire un article dessus car je crois que c'est beaucoup plus régulé en Suède qu'en France donc je ne veux pas non plus affoler tout le monde. Des bisous <3

  28. Cet article est génial ! J’adore !
    Je fais maintenant parti de la blogosphère … je te laisse jeter un petit coup d’oeil à mon petit article présentation 🙂
    gros bisous ma belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*