Acupuncture et acné hormonale : j’ai essayé ! Alors?

Acupuncture et acné hormonale : j’ai essayé ! Alors?

Hello à toutes ! Comme vous le savez sûrement, car je vous en ai pas mal parlé sur le blog et sur instagram, j’ai eu des petits soucis de boutons depuis que j’ai arrêté ma pilule contraceptive il y a maintenant un an (presque exactement – cela faisait un an ce lundi le 18/02/19 > joyeux anniversaire, satanés boutons :D).

Crédits photo principale  : Antonika Chanel

Acupuncture et acné hormonale : j’ai essayé ! Alors ?

Rapide remise en contexte : pourquoi l’acupuncture contre l’acné ?

J’avais arrêté la pilule le 18 février 2018. Il y a un an donc. Un an de crises devant le miroir, de recherches de solutions pour retrouver une peau nickel, de déprime un peu (beaucoup) parfois et maintenant que j’ai passé le cap des 1 an, je m’en rends compte… un peu d’obsession. Mais vous ne pouvez pas me juger ? Après 28 ans de peau nickel, avec un bouton tous les 36 du mois, se retrouver avec une peau d’ado, ce n’est pas marrant DU TOUT. Cela prend du temps pour s’adapter, pour accepter. Pour arrêter de stresser et en fait de tout empirer… car oh oui le stress empire l’acné !

BREF… une des choses que j’ai essayées, c’est l’acupuncture contre l’acné hormonale. J’avais lu beaucoup de choses sur cette pratique, sur son potentiel pour rééquilibrer le corps, les hormones… et donc j’ai voulu lui donner sa chance. Voici ci-dessous mon récit d’expérience et ce que j’en ai pensé. 

Mon expérience avec l’acupuncture contre l’acné hormonale

La prise de décision de commencer l’acupuncture contre l’acné est survenue le 3 Décembre 2018 après une grosse crise de panique par rapport à ma peau. Pour la première fois, une sensation de stress intense, que je ne serais plus jamais la même, que je ne retrouverai plus jamais la même peau. Une sensation de mal-être que celles et ceux qui ont eu de l’acné doivent bien connaitre et que je ne souhaite à personne car ce n’est pas drôle.

Bref quand je dis que le stress et les boutons sont liés, cela n’a pas loupé. Le soir même de cette crise et les 2 jours suivants : j’ai eu une poussée sur le visage (encore un peu plus…) et puis aussi pour la première fois de gros boutons sur le buste. Quoi, on peut avoir de l’acné ici ? Signes extérieurs qui en disent long sur le saccage à l’intérieur. J’ai donc pris RDV le jour même pour l’acné ET pour le stress auprès d’un acupuncteur certifié dans ma ville. Au téléphone, il a très vite compris de quoi je parlais, et il finissait presque mes phrases. Il a vite compris qu’il s’agissait d’un déséquilibre hormonal dû à mon sevrage de pilule, que je prenais depuis si longtemps (15 ans quand même, ce n’est pas rien!). 

Merci papa pour ton inspiration déco DIY 🙂

Séance 1 : le 5 Décembre.

On a commencé par une phase interrogatoire, il a très vite conclu que mon soucis était hormonal. Ayant prit la pilule à 13 ans et jusqu’à 28 ans mon corps n’avait jamais appris à fonctionner seul. L’acné n’est qu’un symptôme du chamboulement à l’intérieur et selon lui il y a un double travail à faire : aider l’acné, certes, mais traiter aussi le problème de fond, c’est à dire aider le corps à bien fonctionner seul et à trouver son équilibre hormonal.

Je n’ai pas eu de douleurs, seulement 5 aiguilles, et je n’ai ressenti qu’un pincement comme une piqure de moustique. Le soir je me suis sentie épuisée, mais moins nerveuse. Pareil les jours suivants, vraiment soulagée au niveau anxiété. En ce sens, je savais déjà que cela allait m’aider, au moins pour le stress.

Séance 2 : le 10 Décembre 

En préparation de cette séance 2, je devais lui envoyer une liste de symptômes par email. Il avait listé tous les symptômes possibles et imaginables dans un email, liés à ma condition, et je devais effacer ce qui ne me concernait pas et laisser que ce que j’ai. Ceci afin qu’il ait une compréhension globale du problème.

En séance 2, il me pose environ une douzaine d’aiguilles, toujours pas de douleur intense, c’est supportable. Ensuite, je me suis sentie super énergisée pour quelques heures puis épuisée le soir. Mais zen. Le lendemain j’ai eu quelques marques rouges aux endroits des aiguilles, un peu paniquée, je lui ai envoyé un SMS, est-ce normal? Il m’a demandé de passer le voir juste pour vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une mauvaise réaction mais non au contraîre : un signe que le corps réagit et il m’a dit que c’était positif.

Séance 3 : le 13 Décembre.

En prévision de cette séance 3, j’ai dû écrire un journal de bord pendant une semaine sur tout ce que je mange/bois, comment je dors, vais aux toilettes etc. pour qu’il se fasse une idée de ma routine alimentaire, mes habitudes, etc. et faire des corrections si besoin. Un peu comme un  naturopathe.

Après la séance 3 et quelques conseils sur tout cela, il me dit qu’il faudra compter 2 séances par semaine pendant 4/5 semaines puis une par semaine pendant au moins 3 mois. Que c’est un travail de fond, et qu’il faudra un peu de temps. Il faut réorienter le corps hormonalement, et c’est un travail profond. 

Franchement, après ces 3 séances, moralement je me sens mieux. Et ma peau ne s’empire plus… on dirait presque que cela s’arrange. Acupuncture? Juste une bonne période? A voir, mais cela fait du bien en tout cas ! Cela m’aide clairement à VIVRE et à MOINS Y PENSER.

Le reste des séances, 4-12 jusqu’à mi-janvier environ

Nous avons continué les séances pendant environ 1 mois. Au début, ma peau s’arrangeait vraiment donc j’étais ravie. Au niveau du stress, cela me faisait un bien fou ! Donc c’était tout bon pour moi.

Puis, vers début Janvier, j’ai eu d’autres soucis personnels comme des petits soucis de santé, mélangés à beaucoup BEAUCOUP de stress au boulot pour cause de surmenage et du coup j’ai eu la plus grosse poussée de boutons de ma vie. L’acupuncture n’a pas pu éviter cela, et j’ai un peu fait un mini burn out en Janvier (je vous en parlais ici d’ailleurs dans l’Instant Plume de Janvier). Trop de tout, et mon cerveau a un peu court circuité. Moi qui suis toujours si HEUREUSE et pleine de joie de vivre, je peux le dire j’ai eu une petite période de déprime. 

Mais rassurez-vous, depuis, j’ai changé ce qu’il fallait dans ma vie, j’ai repris les choses en main et j’en ressors PLEINE D’ÉNERGIE, de positivisme et surtout GRANDIE. Et j’ai décidé d’arrêter l’acupuncture qui commençait à me coûter quand même cher (environ 50 euros la séance), et qui finalement, aide seulement si NOUS AUSSI on s’aide (pas de stress, qui est hyper contre productif). 

Merci papa pour ton inspiration déco DIY bis .. haha !

Concrètement : l’acupuncture pour combattre l’acné, je vous le conseille ou pas?

Alors… question un peu difficile. Je dirais que l’acupuncture m’a vraiment aidée à gérer mon stress. Donc si vous êtes stressé(e)s à cause de vos boutons (ou d’une autre condition d’ailleurs), cela peut clairement vous aider déjà pour cela. Et en général, qui dit moins de stress dit moins de boutons…

Je trouvais vraiment que ma peau s’arrangeait au fil des séances jusqu’au point où pour des raisons AUTRES et personnelles, j’ai eu une grosse dose de stress supplémentaire. Ensuite l’acupuncture ne m’a plus aidée et j’ai décidé d’arrêter pour des raisons budgétaires non rentabilisées en résultats, du coup. Mais est-ce que c’est parce que l’acupuncture est inutile? Je ne pense pas. Je pense tout simplement que comme tout traitement, si on agit en comportement contre productif, cela ne peut pas faire de miracles non plus. 

Exemple : si vous souhaitez vous remettre en forme, que vous prenez pleins de vitamines, que vous allez au sport, etc. mais qu’à côté vous vous nourrissez de chips, de chocolat et que vous buvez des sodas à longueur de journée + abusez de l’alcool le weekend, vous ne verrez pas de résultats. Ce n’est pas que les compléments alimentaires ou le sport ne sont pas efficaces, c’est juste que votre comportement est contre productif. 

Pour moi, je pense que cela a été pareil. L’acupuncture aidait mais j’ai été tellement stressée que ceci a prit le dessus. 

Donc, je serais plutôt pour vous dire de vous faire votre propre expérience avec l’acupuncture… je pense que cette médecine chinoise fait ses preuves depuis des millénaires autour du monde, et qu’elle peut être intéressante comme solution naturelle pour traiter l’acné ou d’autres affections du corps.

Et pour ma part, depuis que j’ai réorganisé certaines choses dans ma vie et que je me suis écoutée pour réduire mes niveaux de stress, ma peau va beaucoup mieux ! Mieux qu’elle n’a pas été depuis longtemps. Cela fait du bien. Je suis persuadée que le stress créé 80% de nos boutons, alors… ZEN…

* Et vous, avez-vous déjà fait de l’acupuncture ? Qu’en aviez-vous pensé? *

2 Commentaires

  1. mars 17, 2019 / 7:22

    Je ne connaissais pas du tout cette méthode mais ton article est très intéressant ! 🙂
    Bon dimanche,
    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.