Le lagom vu par une expat’ en Suède

lagom suède

Coucou mes petits chats ! Aujourd’hui je vais parler d’un sujet que vous avez sûrement vu passer ces derniers temps, tant il est devenu à la mode : le Lagom. La philosophie Suédoise du « ni trop, ni pas assez ». Le successeur du « Hygge » danois. Ces mots Scandinaves qui inspirent… L’année dernière, je voyais passer des articles sur le « Hygge » Danois à tout va et comme je ne voulais pas écrire « un article de plus », j’ai passé mon tour. Pourtant jétais en plein dedans, étant employée à Copenhague, la capitale du Danemark, à plein temps. Puis, depuis quelques temps, je vois déferler sur la toile les articles sur le Lagom, des livres à ce sujet, etc. Encore une fois, j’ai peur de faire « un article de trop » mais cette fois-ci je ne passe pas mon tour, car je me dis que lire cet article de la part d’une expatriée en Suède depuis 2 ans et demi peut vous intéresser. Après tout, comment mieux en parler que lorsqu’on vit sur place? Alors c’est parti, aujourd’hui je vous parle du Lagom depuis la Suède, ce mot suédois qui est intraduisible, et qui en fait cache toute une philosophie. 

Lagom, ce que cela veut dire en Suède.

Le lagom : à l’origine, un mot, tout simplement

Vous vous doutiez bien que j’allais essayer de vous apporter des éléments en plus du fait de mon oeil depuis le coeur de la culture Suédoise. Et oui… en fait le lagom contraîrement à tout ce que l’on peut lire n’est pas vraiment une philosophie à la base. Je veux dire, depuis l’intérieur du pays, et dans la tête des suédois ici. Ici, le lagom, c’est un mot, tout simplement. Un mot qui est très difficile à traduire en Français ou même en Anglais, car il n’a aucun équivalent. Un mot qui veut dire « ni trop, ni trop peu » ou « ni trop, ni pas assez ».

lagom philosophy

Les suédois l’utilisent à tout va et dans pleins de situations du quotidien. Et c’est drôle car pour eux cela ne veut pas dire « parfait » mais plutôt « ni trop, ni pas assez »… littéralement. J’ai demandé à mon chéri suédois de définir quand il dirait que quelque chose est « lagom » et il m’a répondu « Il you don’t think about it, it’s lagom ». En gros, si il n’y a rien de spécial, c’est « lagom ». La température extérieure par exemple, quand elle est juste confortable, ni chaud, ni froid, c’est lagom. Si tu sers un plat à ton invité et que tu lui demandes si ce n’est pas trop salé et qu’il te répond « lagom » c’est que c’est comme il faut. Le lagom, c’est la « normale ». Ni trop. Ni trop peu. 

La normalité, c’est bien suédois. Tout le pays est un peu « Lagom » à pleins de niveaux. Et c’est vrai que sans qu’ils ne s’en rendent vraiment compte, le « Lagom », pour nous français et autres nationalités, peut cacher une véritable philosophie qui inspire.

lagom lifestyle

Le lagom, une philosophie bien suédoise et qui inspire

Je vis dans ce pays depuis 2 ans et demi, avec un chéri Suédois. Et c’est vrai que ce pays et sa culture ont conquis mon coeur. Je m’y sens bien comme je ne me suis jamais sentie si bien avant. Pourquoi ? Car c’est vrai que ce « Lagom », même s’il n’est pas vraiment une philosophie à la base, mais juste un mot, se retrouve dans pleins de situations de la vie. 

La culture du ni trop, ni pas assez, se retrouve partout. Un équilibre se retrouve dans tous les niveaux de la vie en Suède, que ce soit l’équilibre vie pro/vie perso, l’équilibre nature/ville, l’équilibre activité/cocooning à la maison, etc. Reprenons certains thèmes pour illustrer mes propos.

+++ L’équilibre vie pro/vie perso +++

Un Suédois pourra être un parfait employé passionné par son travail mais il n’aura jamais honte de dire devant ses collègues et responsables que ce n’est qu’un travail, et que sa vie personnelle, sa famille et ses loisirs, comptent tout autant. D’ailleurs, les patrons sont les premiers à penser de la sorte. Il y a un tel respect de la vie personnelle ici… Les employés quittent le travail vers 16h30-17h et on comprend tout à fait qu’il faille avoir une vie derrière. C’est normal et c’est même sain!

D’ailleurs allons même plus loin ! Un employé qui reste trop tard au travail peut être mal vu, car on aura tendance à penser qu’il n’est pas assez efficace et organisé!

La Suède, et au sens large, les pays Scandinaves, ont tout compris : un salarié heureux et équilibré sera plus motivé et efficace dans son travail. Il aura l’esprit clair et propice à l’innovation, et sera reconnaissant de la confiance qu’on lui donne pour la réinvestir au mieux dans ses tâches et même au delà. En Suède, on aime travailler et être efficace. Mais pas trop. Dans le respect de sa vie personnelle. Lagom.

+++ L’équilibre nature/ville +++

La Suède est un immense pays avec très peu d’habitants pour sa superficie. Cela laisse le territoire presqu’intouché dans beaucoup d’endroits et donc la nature libre de se développer dans sa plus grande beauté. Tous les Suédois aiment la nature, qui n’est jamais bien loin des villes. Les villes les plus importantes sont Stockholm, Göteborg et Malmö mais elles restent à taille humaine. Dans chacune de ces 3 grandes villes, vous êtes en pleine campagne/à la mer en moins de 20 mn.

Les Suédois passent beaucoup de temps en nature et en sont très proches. Ils célèbrent l’été avec des fleurs, pendant Midsummer, et ils cueillent des champignons et des fruits frais dans la fôret tout au long de l’année. Ce sont des amateurs de randonnée. L’équilibre entre la nature et la ville est très fort ici. Lagom.

plocka svamp

swedish mushroom

swedish lifestyle

 +++ L’équilibre activités/cocooning +++

En Suède, il fait froid la plupart des mois de l’année. Il est donc classique de s’aménager un sacré joli cocon à la maison, afin de s’y sentir bien car on y passe beaucoup de temps. D’où la jolie décoration Scandinave, probablement. Contraîrement aux pays latins, la culture de la rue est moins présente en Suède, qui ne mangent pas si souvent dehors, mais qui préfèrent cuisiner à la maison. Le climat, sûrement. Les prix aussi, sûrement. Mais tout cela pour dire qu’il y a un équilibre ici aussi. En Suède, on sort, on fait des choses le soir et le weekend. Mais pas trop. On reste aussi beaucoup à la maison où c’est chaud, et cosy. Lagom.

+++ L’équilibre fierté/modestie +++

Une autre caractéristique lagom des suédois est bien leur équilibre entre la fierté et la modestie. Ne jamais trop se vanter, mais ne pas s’auto-dénigrer non plus. Genre, on ne dit pas « Je suis un as en football », mais plutôt « J’aime beaucoup le football et je le pratique depuis des années ». Ou « Je suis super blindé grâce à mon super taff » mais « Mon emploi m’offre une situation confortable ». Je pourrais en citer tant… on ne se vante pas en Suède. On ne crâne pas. Cela ne se fait pas. Par contre, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas dire les choses. Les suédois ne sont pas des « drama queens », ils sont modestes, posés et confiants. Ils trouvent toujours les mots pour parler d’eux sans en faire trop. Ou pas assez. Lagom.

En fait, ça, ca vient d’une loi spéciale qui existe depuis de longues années et qui résonne dans la tête des suédois depuis toujours : La Loi de Jante (Jantelagen). Cette loi est un code de conduite profondément ancré en Suède mais aussi dans tous les autres pays Nordiques, soit le Danemark, la Norvège, la Finlande et les Iles Féroé.

Voici ses principes :

Du skal ikke tro du er noget ! – Tu ne dois pas croire que tu es quelqu’un de spécial !

Du skal ikke tro du er lige meget som os ! – Tu ne dois pas croire que tu vaux autant que nous !

Du skal ikke tro du er kloger en os ! – Tu ne dois pas croire que tu es plus malin/sage que nous !

Du skal ikke innbille dig at du er bedre en os ! – Tu ne dois pas t’imaginer que tu es meilleur que nous !

Du skal ikke tro du ved mere en os ! – Tu ne dois pas croire que tu sais mieux que nous !

Du skal ikke tro du er mere en os ! – Tu ne dois pas croire que tu es plus que nous !

Du skal ikke tro at du duger til noget ! – Tu ne dois pas croire que tu es capable de quoi que ce soit !

Du skal ikke grine af os ! – Tu ne dois pas rire de nous !

Du skal ikke tro at nogen kan lige dig ! – Tu ne dois pas croire que quelqu’un s’intéresse/s’inquiète à ton sujet !

Du skal ikke tro du kan lære os noget ! – Tu ne dois pas croire que tu peux nous apprendre quelque chose !

Cela peut paraître fou et limite dénigrant comme ça. Mais en fait, cela veut tout simplement dire que tu n’es pas mieux que quelqu’un d’autre et qu’en quelque sorte tout le monde est égal. Alors rien ne sert d’avoirs des « airs » et mieux vaut rester modeste. Et bien, je vous assure que les suédois sont vraiment – pour la grande majorité – comme ça. Et que cette culture du ni trop, ni trop peu, se retrouve à tous les niveaux de la vie.

swedish stug


J’aurais encore des tas de choses à vous dire mais je pense avoir dit le principal ! Je finirais cet article en vous encourageant à me laisser un petit commentaire pour me donner votre impression sur tout cela (je suis super curieuse!) et pour me poser vos questions si vous en avez ! Je me ferais un immense plaisir de vous répondre !

Et si vous voulez en savoir plus sur cette philosophie, n’hésitez pas à lire le Livre du Lagom rédigé par la journaliste Anne Thoumieux qui vous en apprendra davantage.

Il y a aussi cet autre livre écrit par la Suédoise A. Akerström si la lecture en anglais ne vous dérange pas!

Pleins de bisous, ni trop forts, ni trop légers. Lagom <3

 

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

You may also like

30 commentaires

  1. J’ai trouvé ton article GENIAL. Pas Lagom du tout, vraiment super ! Tu mets des mots sur toute cette « tendance » dont on entend tant parler dernièrement. Et je trouve que tu es beaucoup plus à même d’en parler justement. Bref, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article 🙂

    Gros bisous, lagom <3
    Pauline
    http://confidencesduneblonde.com

  2. C’est super intéressant.
    Et ça doit être vraiment agréable de vivre dans un pays comme ça !
    On a pas cette mentalité en France… quel dommage. Mais j’ai l’impression que ça s’améliorer tout de même 🙂

    1. Oui c’est vrai… c’est différent sur pleins de choses notamment au travail je trouve, pour avoir été employée dans les deux pays. Mais comme tu dis, les choses évoluent <3
      Je t'embrasse et je suis contente que l'article t'ai intéressée ! Bisous bisous

  3. Coucou j ai adoré ton article, j ai appris beaucoup de choses sur cette philosophie que l on entend partout. L année dernière j avais lu le livre sur le Hygge et cette année je vais sûrement acheter le livre sur le Lagom pour en apprendre davantage..Et c est vrai dans les pays scandinave vous faite tellement de choses qui sont complètement différente de la France que ce soit au niveau de la santé de l école ou de l environnement pour les pistes cyclables ou les éoliennes… Et on devrait en prendre exemple.. En tout cas ton article étais super bisou

    1. Merci ma beauté, je suis heureuse que l’article t’ai plu !
      Oui il y a beaucoup de différences et je trouve que l’on aurait beaucoup à apprendre de leur style de vie… beaucoup plus sain à beaucoup de niveaux. Après je sais qu’on dit souvent que l’herbe est plus verte ailleurs, mais je ne sais pas, je trouve qu’un équilibre se ressent à tous les niveaux ici et cela fait du bien. Cela inspire.
      Des bisous <3

  4. Merci pour ton article.
    Mon rêve : découvrir ces beaux pays scandinaves et leur philosophie de vie. Nous avons beaucoup à apprendre, et de tous.
    Plein de beaux moments Lagom.

  5. Je pense que les pays nordique ont une grande avance sur nous, beaucoup plus moderne, en fait ils ont tout compris, je pense vraiment que la qualité de vie là bas et beaucoup plus élevé que par chez nous, c’est vraiment un mode de vie qui me plait !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

  6. Merci aurelie de m’avoir permise de mettre un mot sur cette philosophie de vie que j’applique au quotidien sans savoir que c’est une tendance. Dommage que ça ne soit pas un peu plus appliqué en France surtout dans le monde du travail où partir à 18h pour aller chercher mes 3 enfants avec plus d’une 1 heure de transport est très mal vu…
    merci aurelie pour ta fraîcheur et tes textes si bien travaillés

    1. Oh oui malheureusement… 18h est mal vu bien souvent en France où l’on te demande même si tu « as pris ton aprèm » dès que tu pars à des heures décentes. C’est triste. Tellement de mes ami(e)s sont malheureux dans leur emploi… et pourtant… un peu de changement dans les mentalités ferait vite la différence !
      Je suis heureuse que mes articles te plaisent ! Merci beaucoup pour ce gentil message!

    1. Haha oui. J’y ai pensé en écrivant mon article ! Zlatan bien que suédois n’est pas DU TOUT lagom, pas DU TOUT jantelagen mais tout l’inverse !
      C’est une tendance disons. Il reste des exceptions à la règle !

  7. merci pour ce bel article qui me permet en France de mieux comprendre cette tendance qui en fait n’en est pas une mais véritablement un art de vivre. Belle soirée et au plaisir de pouvoir continuer de te lire 🙂

  8. Ça correspond vraiment à mon ideal de vie relationnel / émotionnel et vraiment plus naturel et humble tout en beaute Lagom en somme ! Ton article ét ta conclusion tout en somplicite m’ont convaincu à cette façon de voir et vivre merci encore bisous ni trop forts ni trop legers comme tu l’as si bien dit ❤️

  9. C’est une « philosophie » de vie qu’on m’a toujours enseignée. Pourtant, ma mère n’est pas suédoise mais j’adhère complètement au concept !
    Merci pour cette article très intéressant
    Mél

  10. Coucou Aurélie,
    j’ai enfin pris le temps de lire ton article, qui m’a vraiment plu ! J’ai lu le livre d’Anne Thoumieux et je me demandais si cela reflétait vraiment la réalité, surtout au niveau du mode de consommation. Il est difficile d’imaginer que tout est si équilibré mais tu as l’air de dire que c’est bien le cas !
    C’est épatant ! Ça a l’air tellement apaisant… Mais par curiosité, tu ne te lasses jamais de cette « normalité » à toute épreuve ?

    En tout cas, tu as bien fait de ne pas passer ton tour cette fois 😉
    Bisous !
    Aurélie

    1. Très bonne question ma belle ! Et si… parfois on peut se lasser de cette vie « normale » qui ne déborde jamais. C’est un peu le « contre ». Surtout les Suédois, qui ont toujours vécu comme ça, aiment parfois aller plus au Sud (Espagne, etc) pour SE LÂCHER et être un peu plus « vivants »! D’ailleurs c’est drôle car on s’en rend compte dès qu’ils font la fête et sont un peu alcoolisés… une « fougue » cachée ressort.
      🙂 Mais globalement, cela reste positif pour moi !
      Et puis si l’extravagance me manque un peu il me suffit de retourner sur Paris ou de voyager un peu 🙂
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*